Accueil > Chant pour Yacine : Hommage à « l’enfant terrible de la littérature algérienne »

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

blabla : Merci à tous pour les interventions que vous avez faite, ça se voit que l’Algérie mazalou wladeha demehoum skhoun !!!!!Vive l’Algérie. Et encore une fois, merci CHAALAL pour le poème . bent stif demek skhoun bezzaffffffffffffffffffffff !!! ;)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot