Accueil > 850 gendarmes pour sécuriser l’autoroute est-ouest

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Le concept de pro-activité est une inconnue chez nos “décideurs”. C’est-à-dire aller au devant des problèmes et risques et se préparer à les éviter ou atténuer leurs effets. Mais le responsable algérien ne réagit qu’après coup. C’est dans notre culture de gestion. Aucune prévention, aucune prévision. Pourquoi cette stratégie n’a pas été mise en œuvre depuis longtemps sachant que cette zone est explosive. Pourtant, il ne faut pas sortir pour St Cyr pour savoir que la route Est-Ouest traversant la Kabylie et Ouarsenis (Médéa, Ain Defla) est un axe des plus dangereux. Ce n’est qu’après drame et pertes humaines qu’on fait sortir des radars de leurs boites poussiéreux. C’est toujours la politique du bricolage, du calfeutrage, du approximatif, du à-peu-près. Pauvre Algérie et pauvres orphelins de victimes de ces barbares et de ceux qui par leur incompétence et négligence facilitent la tache à ces bourreaux sans foi ni loi.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot