Accueil > Un dictionnaire commercialisé en Algérie, porte atteinte aux arabes et musulmans

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

myriam : Mr faux arabe, dit la sois disante arabe que tu parle dans la rue, est ce qu’elle ressemble a l’arabe parlé en Arabie bien sûre que non, la majorité 60 % des mots sont berbère, sans oublié quelques mots en turque, en espagnol et peut être 30 % qui ressemble a l’arabe d’arabie. Exemples:fartas, taqua, garage, taxi ou voiture, train, rastaura, hanoute, bezaf, karmous, bakhsisses, dra3, ih (oui), makach, hbet, tabla, salon, casroune, chekara, lamba,bayleck,houma,drari, lemsid, karyoune,.....etc et la liste est longue monsieur, lah yehdik, arrête de te cacher dans une fausse identité, sois fier de tes origine et de race et faire l’amitié avec tout les composante berbère d’algérie et cette dernière rayonnera. L’arabisation est une pure création de la France après avoir subit la résistance des berbères pendant les premières périodes de l’occupation, elle a inventé l’arabe et essaye partout les moyens de convaincre une partie de la population du pays qui utilise plus de mots arabe dans sa longue pour qu’elle se revendique arabe pour justifier son occupation du pays et leurs dire parla suite que vous aussi vous venez d’Arabie et ce pays n’est pas le votre donc nous aussi les français on a le droit de rester dans ce pays. JE souhaite que tu comprendras tout ça et tu vas revenir à la raison et accepter ton amazighité. Amicalement votre.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot