Accueil > Un dictionnaire commercialisé en Algérie, porte atteinte aux arabes et musulmans

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

abdelrahmane : madame vous l’auriez voulu et vous y etes venue de vos propres pieds.fartas vient de l’arabe . initialement il veut dire 1/ le groin du porc 2/partie de l’anatomie de l’homme que notre éducation ne nous permet pas de vous détailler. il suffit de prendre la tete chauve et la partie en question ( jamais velu) et de faire l’association entre les deux et le lien est vite fait et compris .je ne peux en dire plus .hanout c’est arabe qui veut dire boutique et a comme synonyme doukane.dhra3, c’est aussi arabe : bras de l’h du coude à l’extremité des doigts. makach ,c’est aussi arabe .il vient de ma kan chey’, il n y a rien, y a pas de chose .avec l’usage la dernière syllabe a disparu pour commodité de l’usage comme dans toutes les langues.habat , c’est aussi arabe ,veut dire descendre , abaisser, faire baisser .dhrari c’et aussi arabe vient de dhouria qui veut dire progéniture .il faut dire aussi que la colonisation de 132 ans et 47 de liens culturels privilegiés avec madame fafa ont fait tomber en désuétude un tres grand nombre de mots en usage avant la colonisation et introduit beaucoup de mots d’origine française.mais la tendance se renverse malgré l’opposition de gens comme vous .lentement mais surement beaucoup de mots arabes entrent en usage dans notre derja et beaucoup de mots français tombent en desuetude .madame à l’avenir faut bien apprendre votre leçon avant de venir la débiter.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot