Accueil > La fin du cauchemar pour Ammi Ahmed et sa famille

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

tout simplement moi : ce n’est pas mr l’anglais qui a répondu, mais moi. J’ai juste repris sa phrase : c’est un algérien avant tout. Je suis de sétif également, et la terre appartient à tout le monde. Un jour où tu seras b’edchar dans le dénuement, tu aimerais que qq’un te tende la main, et crois-moi tu ne regarderas pas si c’est qq’un de msila ou de touggourt. Je m’en fiche dans mon quartier que mon voisin soit kabyle, staïfi "hor", ou martien. Tant que les gens sont respectueux... On le sent à tes écrits que tu es révolté, que tu souffres, mais pourquoi lui faire payer à ce pauvre homme ?

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot