Accueil > L’après octobre 1988 : L’Algérie entre affairisme d’Etat et déficit démocratique

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Monsieur SALIM-GHARIB CE QUE JE N’ARRIVE PAS A COMPRENDRE C EST QUE VOUS REPONDER AUX GENTS QUI VOUS INSULTES DANS LEURS MEME PROPOS ET POURTANT DANS VOS COMMENTAIRES VOUS DEMONTRER QUE VOUS ETES DIFFERRANTS EN TOUS POINTS DE VUS ET SUR CERTAINNES CHOSES JE SUIS TOUT A FAIT D ACCORD AVEC VOUS MAIS LA JE SUIS SINCERE AVEC VOUS JE SUIS DECUT VOUS QUI ESSEYER DE MONTER LE NIVEAU DE LA PENSEE POUR QUE LE PAYS SORT DU DESASTRE OU IL EST SANS CONNAITRE LA DESTINATION UN MONSIEUR QUI AIME BIEN VISITER SETIF INFOS ET AVEC TOUTE MES EXSCUSES NE LE PRENNER PAS MAL

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot