Accueil > L’après octobre 1988 : L’Algérie entre affairisme d’Etat et déficit démocratique

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Gharib : Vous n’êtes pas crédible, car vous êtes partial et malhonnête. Je n’ai jamais dit donnez au Algériens la Suède, ils l’a transformeront en Somalie, comme vous l’affirmez. J’ai dit exactement : « Tu parles, le désastre de ce pays c’est eux ! Avec leur inculture, leur fanatisme, leur chauvinisme, leur fainéantise et leur incivilité, ils sont capables de transformer la Suède en une Somalie en quelques semaines. » C’est une réponse à Salim concernant Staifi, Anonyme et d’autres internautes sans pseudo qui avaient commencé leur invective avant même que je donne mon opinion sur le sujet du débat. Relisez les messages en amont du mien tout à fait au début de la page, et si vous êtes vraiment sincère vous devez vous excuser. Si vous gardez le silence sur ce point, vous êtes complice. C’est maintenant ces parasites représentent l’Algérie pour vous, alors ce n’est pas la peine de disserter sur l’honnêteté, l’objectivité, etc. PS. Si vous preniez un pseudo, ce serait meilleurs, car vous aurez une identité et je pourrais savoir si tous les messages en majuscules proviennent de la même personne ou de plusieurs.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot