Accueil > L’après octobre 1988 : L’Algérie entre affairisme d’Etat et déficit démocratique

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Sinfam : Désolé de t’avoir froissé à ce point, descendant de Massinissa. Cela étant c’était pour ton bien, histoire de calmer tes ardeurs, et atténuer ton arrogance. Je te croyais plus fort, non pas à cause de tes origines, ni de ton régime alimentaire, mais seulement du fait de côtoyer des Hillaliens. En fin de compte, tu nous a déçu par ta cacophonie schizophrénique.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot