Accueil > L’après octobre 1988 : L’Algérie entre affairisme d’Etat et déficit démocratique

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

EL-MEREG : Pourtant toi et tes compères(Gharib-Salim-Toz et giletpourforcenés)vous ne faites que dénigrer négativement(excusez ce pléonasme intentionnel) à longueur du temps.Rendez-vous utiles au moins une fois en proposant le moindre "projet de société".Dites nous ce qu’il faut faire pour remporter la prochaine coupe du monde.Allons-nous battre les pharaons au Caire ? Est-ce que vous allez participer à la jubilation populaire en cas de victoire ?Montrez vous Algériens non affligés au moins une fois.Essayez de nous sourire un petit chouiya pour nous faire croire que vous ètes Algériens ne serait-ce que l’équivalent d’un atome.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot