Accueil > L’après octobre 1988 : L’Algérie entre affairisme d’Etat et déficit démocratique

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

EL-MEREG : Décidément tu dépasses les limites d’un ètre écoeurant,enquiquinant à l’extrème,un vrai casse-pieds.Un peu de dignité bon sang.Tu interviens à tort et à travers sans discernement.Tu te montres d’une éfronterie sans borne:un vrai "3edassi" !!!Tu ne comprendras donc jamais !

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot