Accueil > La formation médicale continue en débat à Bordj Bou Arréridj

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Je crois que vous avez mal lu le message.Je ne parle pas de priorité mais de charlatanisme et de profitage au détriment du patient qui le pauvre ne marchandera pas sa santé surtout quand un " praticien" lui affirme qu’il a besoin de se faire opérer(alors qu’il n’en est rien).Quant la cherté du matériel ce n’est pas en un client ou deux qu’on l’amortit mais sur une dizaine d’années au moins ;mais l’appas du gain en a fait autre chose.Pour ce qui d’être bien élevé envers les malades ,je crois que cela commence d’abord par leur dire la vérité,de ne pas voir en eux des liasses de billets de banque.La prise en charge commence par traîter le patient en être humain et essayer de l’aider c’est la moitié du traitement et c’est ensuite qu’intervient l’aspect pécunier qu’un véritable médecin laisse sous entendu pour laisser au moins le malade penser qu’il traité pour lui même et non pas pour son argent.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot