Accueil > Massacre de la cité Dallas : Après une semaine, Sami reconnait son crime et raconte son film

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

voir loin : On est entraîne de cultiver les conséquences de la décennie noire. A cette époque Sami avait à peine 7 ou 08 ans. Des séquences et images de l’horreur vécue en ce temps là se sont gravés dans son cerveau, il n’a fait qu’appliquer se qui s’est dessiner (vous n’avez qu’à voir comment il a exécuté son crime). De plus, au moment où on avait besoin de psychologues pour assister la population et l’aider à effacer ces images horribles qu’on a cessé de diffuser sur nos écrans ou sur les journaux, alors nous avons amplifier cette horreur en orientant notre population vers d’autres créneaux comme le foot qui a nourrit une certaine haine entre nos villes et nos wilayas. C’est tout un problème de fond et non un remède superficiel à appliquer. Notre pays souffre et je craigne une chute vertigineuse dont les retombées sont très graves.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot