Accueil > Babor : Mort d’un garde communal lors d’un attentat

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

sentimental : REPONSE à lyon : la vie n’a jamais eu de prix,les gardes communaux risquent leurs vie pendant que les autres dorment sur un lit chaud. allah yarahmou oua yarhame ceux qui meurent pour notre bled, c’est une foction à grands risque mais ils travaillent pour subvenir aux besoins de ces enfants qui sont devenus orphelins maintenant. la vie est délicate avec un pere en vie, maitenant qu’il mort pensez à leurs devenir.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot