Accueil > De nouvelles « policières » dans la ville

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Qorichi de Lyon : De nouvelles « policières » dans la ville, dites-vous ! Un ami Sétifien m’a dit qu’il y a plus de femmes dehors que d’hommes pendant la période du carême. Dans les rues, les magasins, les marchés, les cafés, les souks, les pharmacies, et même les mosquées n’ont pas échappé à cette invasion vu le nombre croissant de jeunes femmes pour les prières TARAWIH. Leur présence dérange car elles parlent trop dans les salles de prière à tel point que les imams les exhortent à prier chez elles et à s’occuper de leurs « maris » et de leur enfants. Mon dieu, qu’est-ce qui se passe en Algérie ! Les femmes entrent à la maison à minuit pendant le carême ! C’est grave. Il y a certainement une révolution féministe tranquille qui se déroule à notre insu. Derrière le masque du hijab et le niqab, il a y une conspiration, une sorte de protocole des sages de Sion féminin contre l’homme musulman. C’est le Mossad qui veut détruire notre religion par le biais de nos propres femmes. Réveillez-vous les hommes avant qu’il ne soit trop tard. Maudite soit l’école, il nous faut une solution radicale à ce problème, il nous faut un pourvoir Taliban pour bannir l’éducation des femmes et les renvoyer au foyer. Une femme non soumise à son mari est une femme dangereuse.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot