Accueil > Réseau clandestin d’avortement des étudiantes universitaires à Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Ancien de Setif : Tout de suite on accuse ces étudiantes d’être des prostituées et des filles de mauvaises moeurs mais pas un mot sur les gars qui ont commis ces actes sur ces étudiantes. Je suppose que ce n’est pas la faute des hommes, c’est la faute de ces putains d’étudiantes. Il faudrait se souvenir que les moeurs islamiques s’appliquent à tout le monde, hommes et femmes (pas de sexe en dehors du mariage). On juge tout de suite ces femmes et ce médecin sans connaitre tous les détails. Ce médecin qui ne faisait payer que 100 000 DA, au fond c’est peut être un bon gars qui essayait de sauver des personnes meurtries et peut être violées par des hommes sans scrupules. Que notre société est dure et cruelle pour tout le monde !

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot