Accueil > Réseau clandestin d’avortement des étudiantes universitaires à Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

ZIZOU : J’ai lus quasiment tous les commentaires qui sont vachement tous intéressant , mais je pense sans vouloir blesser qui que ce sois . Que ce qui se passent est une réalité , en algerie beaucoup de couple se forment et s’aiment , le probleme de la contraception et un gand soucis , car je vois mal un jeune ou une fille partir acheter la pillule en sachant quels n’est pas marié , donc elle ne se protége pas , et finalement ont en arrivent à des situations bien pires . Bien évidement il faut laisser la justice s’occuper de ce pseudo docteur , mais aussi en sachant que beaucoup de couple se forme , trouver une solution pour que les jeunes femmes se protéges . Ensuite aux niveaux de la religion , nous n’avons pas à les jugers car seul dieux en a le droit . Moi aussi je suis un peu decus pour le mauvais coup de pub des facultés en algerie mais que pouvont nous faire rien ? Ne mettont pas tous les filles ds le même sac , car il y en a qui ont le merites de finir leur études .

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot