Accueil > Réseau clandestin d’avortement des étudiantes universitaires à Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

staifi men msila : allez voir à l’université même il y a même des étudiantes et des étudiants qui ne sont jamais en classe tout le temps ils sont sous les arbres,derrière les murs de clôture et dans les voitures même les fourgons et les herbines on dirait que personne n ’entre en classe et à la fin d’année ils ont leurs modules et leurs années et puis leurs diplômes qui ne valent rien.et gare au professeurs "li yela3bouha fhoula"ils auront des problèmes allant jusqu’au déclenchement d’une grève générale. les responsables de l’ université doivent mettre fin à ce problème et etre sévères.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot