Accueil > Sellami Mokhtar, représentant du DG de la recherche à Sétif : 4 réseaux thématiques et 2 unités de recherche à l’université Ferhat-Abbès

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Anti zizanie : Je me demande quel itineraire prendra la recherche avec tous ces flots d’étudiants qui submergent l’universitè ? Oui...le bon sens nous dicte qu’on ne doit pas laisser l’énorme masse juvénile proie à l’oisivitè, on leurs a allégè le fardeau du BAC , facilitant à dessein leurs accés à l’université . Aujourd’hui on voit cette meme masse éstudiantine qu’on a bellement façonnè en face de la présidence soucieuse de son avenir et son emploie .Toutefois ce qui nous a échappè est le fait que , chomeur sans BAC, s’accuse dévorè par les remords de n’avoir pas fait assez d’efforts pour réussir ; cependant un chomeur universitaire accuse l’état ...!.A présent on ne peut maitriser cette masse indomptable , comme on ne peut le faire d’ailleurs avec toutes les autres foules qui poussent partout comme des champignons voulant tous transfigurer et tous changer en un clin d’oeuil, tout en mettant (pour une fois !) la main dans la main....mais inconsciemment vers un immense gouffre . oui ...l’abime se prépare pour nous engloutir , tant que chacun de nous a sa propre constitution dans la tete , et que chacun dresse le budjet d’état comme bon lui semble. Remettons les choses à leurs ordre , et rappelons nous qu’il a suffit d’une " seule gifle " à Bouzizi pour déclencher toute cette zizanie , et il suffira de choses si futiles qu’elles parraissent et si frivoles pour l’éteindre ; peut etre meme un petit mot d’un père à son fils appelant à la paix , tant que notre président hésite encore à lancer un discours appelant à la raison et freinant toute cette précipitation vers "un paradis instantanè (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot