Accueil > Lakhdar BRAHIMI, un pompier de la diplomatie internationale à Sétif le 21 Mai 2011.

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

hadj ahmed : Cher Monsieur Lakhdar BRAHIMI , J’ai beaucoup de respect pour votre personne dont suis si fier . Par les temps qui courent, je vous verrai bien -ce n’est que mon avis - essayer de convaincre les tenors du pouvoir algérien, s’ils veulent bien vous entendre, afin d’amorcer une democratisation de notre pays et de promouvoir une culture de la liberté et des droits de l’homme . Quand cet objectif sera ateint il ne restera plus de place à la corruption galopante et à l’injustice qui étranglent notre peuple . Vous avez lutté contre l’oppression coloniale et je vous verrai bien continuer à lutter pour l’émancipation de votre peuple dont nous faisons partie . Il serait avantageux pour l’Algérie que d’autres gens de votre gabarit s’unissent pour dire non à la dictature, non à l’opression, non à la hogra, non au sous développement, non à la misère, non à la corruption, non au népotisme, non au clientèlisme, non au piston, niet, niet, niet . Des gens comme vous ne sauraient rester silencieux face à tout ce désastre .

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot