Accueil > Des détenus réussissent leur DEUA en droit des affaires

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Monsieur Il est vraiment agréable et fructueux de débattre avec des personnes comme vous, des citoyens animés de très bonne volonté et qui n’ont aucune intention de nuire, ni de juger les autres, ni de blesser, au contraire, leur seul souci est de faire tout simplement avancer les choses … Pour ce qui concerne notre sujet, ces étudiants manquent d’ouvrages et de stages pratiques, toutefois il faut réaliser que pour eux, appartenant pour la plupart à la frange la plus fragile de notre société, les études ainsi que l’apprentissage ou la réussite aux examens constituent une porte de sortie au sens propre du terme et une manière de se réinsérer, d’éviter la récidive, même si cela reste insuffisant, peut-être encore dérisoire : il y a un début à tout. On a tous le devoir d’apporter pas seulement à eux mais à tous nos prochains un peu d’amour et de solidarité et on n’a pas le droit de généraliser des cas réels à tout et à tous, de reprendre partout les mêmes schémas et stéréotypes : Certes, tout n’est pas rose, mail il faut être juste, tout n’est pas sombre non plus. Monsieur, c’est parce que vous aviez été d’une correction très rare dans la toile, et très gentil que je me suis permis de m’adresser directement à vous. Bien, si vous êtes de passage à Sétif en mai prochain, vous êtes invités à assister aux soutenances de l’année prochaine et à vous de faire un compte rendu pour nos chers internautes. Vous sauriez alors ce qu’est la force de la volonté, de l’émotion Vous seriez comme emporté par cette chaleur humaine capable de transcender beaucoup d’obstacles Vous vivriez peut-être un de ces moments les plus intenses de votre vie Merci à vous cher Citoyen (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot