Accueil > Encore une enseignante agressée

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Enseignant.DZ : Quelque soit l’erreur de l’enseignante (si erreur est), la parente n’a pas à l’agresser tout court, ni verbalement, encore moins physiquement. Nous avons malgré tout des lois dans notre pays, et bien qu’elles soient appliquées à la parente. Pour répondre @ KAIS que nous commençons à connaître grâce à ce site, il est loin d’être un exemple parfait de parent qu’on aimerait avoir en face de soi. Vous jubilez au moindre malheur d’autrui. Je vous dis tout simplement : vous n’êtes pas quelqu’un de bien. Je vous offre quand même ce proverbe : " Ennar touled Ermad " (Le feu engendre la cendre). Quand on sait que l’enseignant se rend à son travail la peur au ventre d’affronter plus de 4 fois par jour 45 élèves dont 80 % n’a aucune autorité parentale, d’affronter des élèves irrévérencieux et violents, d’affronter des voyous de la pègre contre lesquels il n’a pas été formé, d’affronter des situations le plus souvent inextricables, d’affronter une administration qui le juge fautif et qui préfère étouffer les incivilités et l’accuser d’incompétences pédagogiques plutôt que de prendre acte de gravité des incivilités et d’appliquer les sanctions adéquates, d’affronter l’analphabétisme et l’ignorance de quelques élèves issus de parents analphabètes, ignorants et ignares, d’affronter ..., la seule reconnaissance que l’on puisse lui exprimer, c’est de lui mettre le poing dans la gueule. Merci à vous parente, merci à vous KAIS. Vive l’Algérie.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot