Accueil > Des ‘‘think tank’’ projettent déjà l’image d’un Maghreb qui sera moins arabe et plus berbère

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Kamel El Guelmi : J’aurais bien aimé que si Slimane puisse nous parler de l’influence des évènements qui ont pu se passer ces vingt dernières années dans le monde arabe et qui ont eu un impact direct sur ce grand bouleversement qui secoue actuellement cette partie du monde. En fait j’attend que la poussière des batailles soit dispersée pour voir la profondeur de la maturation qui a pu toucher le cerveau arabe. On est bien loin de l’époque où on brandissait le fameux slogan : La démocratie est Kofr. Néanmoins on reste très très loin du fameux slogan brandi pendant la révolution française : Ni dieu ni maître où a pu guillotiné 650 000 opposants en l’espace de quelque mois et au nom d’un athéisme qui reste singulier dans l’histoire de l’occident et du monde. Je reste persuadé qu’il y aurait une grande révolution jurisprudentielle islamique qui toucherait le fondement du Fikh longtemps basé sur les narrations qui contredisaient et déformaient l’âme et la forme du message coranique au profit de plusieurs générations de tyrans y compris ceux qui se déclarent laïques. car notre sous-développement est d’abords dans nos têtes et nos despotes sont notre propre conception et le résultat de nos propres craintes.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot