Accueil > Quartier de la gare : Colère contre l’ouverture d’une usine de plastique

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

loup blanc : Le prix à payer pour le plastique. Le plastique est omniprésent autour de nous parce qu’il est pratique et peu coûteux. On nous dit qu’il est sans danger et qu’il peut sauver des vies. [8] Cette information émane de recherches scientifiques et de réglementations désuètes. Et, bien que le plastique sauve des vies à court terme, le dossier anti-plastique le voit d’un tout autre œil. On le trouve pratique parce qu’il est léger et qu’il résiste aux chocs ce qui est effectivement bien commode. Le plastique est fabriqué dans une multitude de couleurs et de finis ; on peut le plier et il est facile à façonner. Difficile de trouver un meilleur matériau non ? Regardons maintenant ce qui cloche. Si le plastique est aussi abordable c’est parce qu’une grande partie du coût de sa production est associée à son cycle de ‘vie’ – production, utilisation et destruction – et est absorbé par toute la population. Ce fardeau financier imposé à la société se manifeste par des augmentations d’impôts qui financent les programmes municipaux de recyclage, les espaces dédiés à l’enfouissement des déchets et l’incinération. L’incinération pollue l’air, l’eau et la nourriture, ce qui fait augmenter les primes d’assurance et les soins médicaux. Un peu plus loin je m‘étendrai beaucoup plus longuement sur les effets négatifs que le plastique joue sur la santé mais pour le moment contentons nous de dire qu’une analyse approfondie portant sur le cycle de vie complet du plastique révèle que les effets négatifs à long terme pour la santé ainsi que les effets néfastes à l’ échelle local et mondial dépassent de beaucoup les avantages de son (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot