Accueil > Élection législatives 2012 : « Les dinosaures » reviennent à Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

hocin Ali : Les moyens pour s’en sortir 2/2 3- les algériens n’ont pas la culture de la discussion sereine et du débat d’idées qui sont les seuls moyens permettant de solutionner les problèmes. au niveau de l’APN par exemple, l’élu défend bec et ongles son parti politique plutôt que de défendre les bonnes propositions qui pourraient venir des autres partis. cette culture s’apprend tout d’abord au sein de la famille puis à l’école et, de nos jours, à travers les programmes de télévision. la responsabilité du pouvoir politique (ministère de l’éducation) et du corps enseignant sont cruciales. il faudra alors que nos élus militent pour que l’école et la télévision qui forment les enfants qui seront les futurs responsables de demain soient des lieux où on apprend la tolérance et le débat d’idées. 4- les algériens manquent de respect les uns envers les autres. certains laïcs méprisent les barbus et pensent, sans les avoir réellement côtoyés, qu’ils sont des arriérés, et réciproquement certains ’’frères’’ pensent que les laïcs sont infréquentables. mais lorsqu’on se rapproche et qu’on discute avec l’autre, sans préjugés, on voit que la réalité est toute autre. alors si on veut vivre dans un pays où les gens se respectent malgré leur différence, chacun de nous doit commencer par lui-même en se montrant exemplaire avec sa femme, ses enfants, dans la rue, au marché, … Pour conclure, je dirais que le jour où un ministre sera trainé devant les tribunaux pour avoir fauté, le jour où le conducteur de voiture respecte les feux de circulation à 3h du matin lorsqu’ aucun policier n’est en face de lui et le jour où Said Saadi débattra sereinement avec Ali Belhadj sur une question d’actualité et trouveront ensemble une solution, alors ce jour-là l’Algérie de novembre 1954 renaîtra encore plus (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot