Accueil > Dix-sept gros bonnets du commerce têtes de listes électorales.

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

hadj ahmed : Ces gros bonnets du commerce, s’ils étaient dans des pays démocratiques, les journalistes de l’opposition feraient sur eux une véritable enquête policière, histoire de s’assurer qu’’ils sont à jour de leur TVA et de leurs impôts, qu’ils n’ont pas mouillé dans le marché noir, qu’ils n’ont pas de démélés avec la justice, que leurs commerces sont aux normes réglementaires, qu’ils n’ont pas d’embrouille dans leurs familles et avec leur voisinage, qu’ils se comportent et gèrent en "bons pères de famille" (terme juridique utilisé dans le code civil), etc... Et dans le cas où une carence ou un manquement est constaté, leurs opposants et les médias s’empareraient de leur dossier. D’où l’utilité d’avoir une opposition libre qui oblige chacun à rester dans les bonnes normes.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot