Accueil > Accrochage à El-Eulma : Un policier blessé et un terroriste arrêté

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

XOX : Grâce aux moyens de communication développés au xix et au xx siècle (appareils photos, films en noir et blanc, télégraphes, postes, radio, journalisme, etc., il est très facile d’exposer à un large public, y compris les analphabètes, les atrocités des temps modernes commises sur les peuples Nord-Africains par les envahisseurs de l’époque. Par contre, il est très difficile, par exemple, de rétablir la vérité sur les horreurs commises à huis clos par les armées omeyyades de Okba Ibn Nafaa et de Moussa Ibn Nuçair dans ces contrées au xii et au xiii siècles. Le peu d’œuvres historiques qui existent sont détruites ou bien cachées aux peuples par les despotes « arabes » et leurs gardiens de temple, et les gens sincères (appelés égarés) qui connaissent ces œuvres et qui aimeraient bien les vulgariser sont intimidés, exilés ou traités de fous. Ainsi, à force de mentir à travers des siècles, le mensonge s’est transformé en vérité absolue. Le bourreau (Okba) devient héros, et l’héroïne (kahina) devient traitresse impie. Cependant, la vérité ne pourra jamais être cachée éternellement. Les progrès faits dans la technologie de l’information, l’éducation des peuples, les libertés de mouvement et d’expression, les contacts interpersonnels virtuels permettront, dans le proche avenir, de jeter les lumières sur l’idéologie des ténèbres qui s’est enracinée dans le pays sous forme de culte divin.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot