Accueil > Avec le vide culturel, l’été à Sétif ne sera que plus chaud

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

ben ali : le setifien ne s’interesse qu’a l’argent et aux parpaings ! les 2 heures qu’il peut passer au cinema ou au theatre -pour lui c’est un mur qu’il vient de rater !... les gens ne veulent pas depenser pour des futilités -le livre , le theatre , le cinema , la musique (la vraie pas ces hurlements pornographiques qu’on entend a longueur de journee qui ne parlent que de filles, de visa ou d’alcool )- pour les jeunes le divertissement le plus appreciés c’est les cabarets- entre un cinema et un cabaret c’est quoi le plus haram au fait ?...

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot