Accueil > Démantèlement du souk et marché informel « Landeriouli »

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

EL-MEREG : @Général Hamel : Bravo bravo Général,il faut que force revienne à la loi.Il faut éradiquer la vermine. Maintenant, c’est au tour des boulangers de leur faire respecter la loi.Tous les boulangers se sont donné le mot pour faire disparaître le pain à 7,50 da la baguette pour la vendre à 8,50 da et la porter à 10 da sous prétexte qu’elle était préparée à la semoule de blé dur (s’mid) alors qu’il n’en est rien. Maintenant ces boulangers véreux sont en train de raréfier aux heures de pointe la baguette qui pourtant est vendue illégalement à 10 da (entre 11heures et midi puis à partir de 16heures30) et ne proposer aux clients que la baguette dite "spéciale" à 15 da et même à 20 da au centre ville (là aussi on se demande ce qu’elle a de spécial). Par ce stratagème,les boulangers veulent faire oublier à leurs clients les "anciens prix" qui sont toujours en vigueur(preuve à cela,les prix affichés ce jour même chez une boulangerie sise à Aïn Lemzabi) et leur faire accepter le "racket". Quant à la qualité du pain,je défie n’importe quel boulanger qui pourrait nous prouver connaître les normes de panification.Le client "meskine",pourvu qu’il ramène à temps du "pain" pour les enfants pour qu’ils ne repartent pas pour l’école le ventre creux.(12h45 pour la séance de lèaprès-midi)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot