Accueil > La pénurie de vaccins menace la vie des enfants de Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

NAMIMA : A NON EVENEMENT, je dirais que tu as bien choisi ton pseudo, car à vous lire on ai convaincu que tu es vraiment un non évènement. Par cet écrit je n’ai nullement l’intention de défendre quiconque car chacun peut le faire à sa manière, mais je tiens à apporter quelques précisions à savoir : Est ce que vous avez entendu parler de la technocratie, de son histoire ? je suis sur que non, je vous dis : "Parmi les traits caractéristiques et récurrents de la notion de technocratie, on trouve la mise en avant de la compétence et des méthodes du technicien et du scientifique, identifiés à la notion de rigueur et de rationalité " WIKI. Pour ce qui est de votre situation, je vous pose quelques questions : 1. Connaissez vous le nombre de ministre "Techno", Médecin, architecte, ingénieur et j’en passe, et ceci par le monde ? Le nouveau ministre de la santé en ai l’exemple, pour votre connaissance "professeur en médecine", Y’ a même des présidents de républiques, à titre d’exemple "Dr MORSI MOHAMED" en Egypte, "VACLAV HAVEL" en Hongrie, "LECH WALESA" en Pologne etc........... 2. Savez vous que la majorité des directeur centraux, de toute les administrations en Algérie et ailleurs sont chapotées par des "Techno" ?, alors que pour vous un médecin ou un paramédical travaillant au sein d’une administration est un scandale. 3. Faites un tour du coté de la direction de l’éducation de Sétif (ou j’exerce d’ailleurs), et comptez les profs et les enseignant qui s’y trouve. Alors de grâce si ça vous gêne tant de travailler avec les technocrates changez de pays ou plutôt de planète car vous êtes hors champs, peut être que vous n’avez pas eu la chance d’exercer et de vous accrocher à un poste de gestion vous en êtes complexé et ça devient (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot