Accueil > Un sexagénaire met fin à la vie de son frère à Hammam Guergour

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

imène messaoudi : les clous ..? c pour les filles, oui !! savez vous qu’à ce jour, des familles algériennes musulmanes privent les filles de leur part d’héritage..comme ça, arbitrairement, ds l’esprit de préserver les biens et la fortune de la famille ( qui doit rester ds la famille, puisque les filles sont appelées à partir ds d’autres familles par les liens du mariage ) certains font ça par ignorance..mais d’autres savent que le droit successoral des femmes est garanti par la jurisprudence islamique ..mais ils détournent la loi divine par perfidie et mauvaise foi..les querelles d’héritages, source récurrente de frictions et conflits familiaux qui se terminent souvent ds la violence et le sang : fratricide, parricide, malheureusement, on est un peu ds une djahilia des temps modernes..

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot