Accueil > Le président Bouteflika fait un accident ischémique transitoire sans séquelles

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Allah yachfi koul moumen… Cette habitude, de nos hauts responsables d’aller se soigner, outre-mer est vraiment désolante ! Et de surcroit, c’est encore plus désolant que ça soit en France. Sans qu’on soit haineux, il y a bien un torrent de sang entre l’Algérie et la France. Par respect à ce sang versé, le premier magistrat du pays n’ a pas à y aller. Dans un siècle, peut être… Notre pays regorge de médecins très compétents, il suffit de les laisser travailler, et leur fournir les moyens dont ils ont besoin. Notre président, Allah yachfih, a atteint un âge comme il l’a bien dit à Sétif , de tab jnanou. Beaucoup sont les algérien(ne)s qui peuvent occuper son poste , sans aucun problème. Ainsi est faite la vie. Il y a une fin à tout, même s’il s’agit d’un président de la république. Nul n’est éternel, nul n’est irremplaçable...

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot