Accueil > Les Algériens s’apprêtent à célébrer la fête de l’Aid

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

imène messaoudi : @ djafari : par " en placer une" j’entendais à priori, " que vous avez tout dit " en fait , toutes les pers. ou catégories de pers.à qui je voulais présenter mes voeux, vous les avez citées, sans en omettre aucune..d’où la difficulté d’en placer une..il n’y avait pas l’ombre d’un reproche ! ben, pour mr. le régisseur.. entièrement d’accord , rêver c vital ! quelqu’un a dit ds ce sens "...si bcp d’hommes rêvent ensemble, c le début d’une nouvelle réalité " trés juste. il ne faut pas être un humaniste engagé, pour faire preuve d’empathie , de compassion et percevoir la souffrance d’autrui..mais juste un bon musulman ! il me vient -inopinément- à l’esprit ce majestueux hadith qui dit ( sur le droit du voisinage) " mécroit celui qui va se coucher rassasié, ,repu ,tandis que son voisin est affamé.." mais alors , me diriez-vous, un bon musulman se doit d’être un humaniste engagé.. vous prolixe djafari ? non, plutôt éloquent, rhétorique..c un atout majeur ds la vie, au travail, et plutôt flatteur. vous êtes quelqu’un qui force le respect, monsieur, bon nombre de nos ami (es) forumistes en témoignent. certainement il est difficile de taire certaines choses..en parler c déjà un début de solution : il vaut mieux allumer une bougie, que maudire l’obscurité ! ( slogan amnesty international, je crois ) tenez par ex : moi , il ya une question qui m’a tjrs tarabusté fondamentalement : c en relation avec oudhiat el aid justement..je sais, on nous a appris depuis des lustres -vous me corrigerez si je me trompe- que le rite du sacrifice est un acte de foi, une sunna prophétique , mais non obligatoire, le partage de la oudhia se fait selon la règle des 3 tiers...or on constate aujourdhui que -pratiquement - tout le monde égorge un mouton...y compris les pauvres : et là , je vous épargne les insalubrités liées aux conditions excecrables d’abattage ds les lieux publics, je vous épargne les combats de moutons -scènes d’une rare cruauté-de plus en plus fréquentes face au laxisme des pouvoirs publics , des parents ( les (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot