Accueil > Scandale à la résidence universitaire ‘’Hachemi Hocine’’ (Samo)

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Woman : On voit en lisant certains commentaires ce que "radio trottoir " et les terrasses des cafés uniquement masculines font dans l’esprit des gens frustrés jusqu’au vice : les"étudiantes" !! houla ! houla ! TOUTES des mauvaises filles qui attendent leurs "seigneurs"... que de fantasmes bien masculins ! que de d’arrières pensées malsaines ! J’ai été étudiante en cité U ailleurs qu’à Sétif .. il y avait déjà à mon époque ( on va dire il y a 25 ans environ ) des"filles" qui sortaient le soir avec des "copains" et même celles qui allaient plus loin qu’une simple balade... mais 1- elles étaient EXTREMEMENT minoritaires 2- nous en MAJORITE on s’en foutait pas mal car nous étions là pour étudier, avoir nos diplômes et un emploi pour notre avenir et nous avions la "sagesse" de les regarder faire pour ne pas suivre leur exemple 3 - nous savions très bien nous DEFENDRE contre les mêmes vicelards que ceux d’aujourd’hui qui croyaient que nous étions un "gibier " pour eux, à leur disposition - à remarquer que souvent ce n’étaient même pas des étudiants mais de pauvres types en "vadrouille" en proie à des démangeaisons que leurs fantasmes aggravaient encore comme pour d’aujourd’hui (le porno gratuit en plus aujourd’hui malheureusement) ..qui nous insultaient de tous les noms quand on les envoyait dans les orties ! Dire à un "mâle" qu’il aille se faire voir dans notre pays c’est se faire abreuver de toutes les accusations gratuites et des pires insultes , nous le savons toutes étudiantes ou pas !! Donc j’en tire une conclusion : les mêmes arrières pensées vicelardes, les mêmes fantasmes insultants pour les filles de famille venues étudier, les mêmes généralisations dégradantes, RIEN n’a changé et les frustrés continuent à mener la danse ... mais "les chiens aboient et la caravane passe"..bon courage pour les filles honnêtes qui sont là pour leurs diplômes , nous sommes passées par là et nous avons réussi contre eux, contre les intégristes, contre tous les misogynes mal dans leur peau et au passage MERCI (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot