Accueil > Une journée d’étude sur « Les zaouias entre préservation de l’identité et modération »

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Driller : l’Algérie avance à reculons , au lieu de réunir des experts dans d’autres domaines on n’en fait une halqua avec des marabouts. Le saint Coran n’as pas besoin de ces mélancoliques dépressifs qui n’auront comme souvenir de cette fiesta que le méchoui qu’ils ont dégusté au frais de madame la marquise.Cet illustre professeur en sciences sociales est certainement natif de maoklane,débarqué à Setif et dont la confrerie s’est accaparée de villas de la cité levy (beau marché) et de quelle manière. Sétif n’as pas besoin de charlatans ni de faux dévots, mais de personnes intègres qui contribuent par un apport de savoir tangible et quantifiable à améliorer la vie de tous les jours des Algériens..

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot