Accueil > Une journée d’étude sur « Les zaouias entre préservation de l’identité et modération »

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

ya hawji ya hawji : Les soufis ont exploité l’état chaotique des états au 5ième et 6ième siècle (post-hégire) et ont invité les gens à suivre leur chemin, affirmant qu’ils allaient remédier à ce chaos conformément à la guidée du Cheikh de leur ordre. Ils ont inventé leur propre ordre et établi leurs propres critères, bien que ces critères ne soit pas confirmés par le Coran et la Sounna. L’imam Malik Ibn Anas -Qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Ce qui ne faisait pas parti de la religion au temps du Prophète (Prières et bénédiction d’Allah sur lui) et de ses Compagnons, ne fera jamais parti de la religion. » Il a ajouté : « Celui qui introduit une Bida’a dans la religion de L’Islam et affirme que c’est une bonne chose, affirme par cela que Mouhammad -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a trahit son message et qu’il ne l’a pas complètement transmis, malgré la parole d’Allah : « Aujourd’hui, J’ai parfait pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous » (Sourate 5 verset 3) »

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot