Accueil > Plusieurs lieux de cultes musulmans visés en France

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

coup pour coup, qui commence le premier est le fautif. 1 - les Français voulant examiner les têtes des moines de tinbhirine ...quelques jours avant leur venu, et bizarrement M. Hervé Gourdel faisait de l’alpinisme en Kabylie !!! : : il sera lâchement assassinés par des Islamistes_DRS ! l’enquête piétine, les Français n’auront même pas droit a prendre des échantillons des têtes des moines***********pourquoi les familles des moines n’exigent-elles pas le rapatriement pure et simple des corps en France des moines ???????????!!!!!!!********** ============================== 2 - À quelques jours du procès des deux ex-patriotes algériens vivant en France, qui sont accusé de crimes contre l’humanité : Relizane (1992-1997) : nous voici avec un attentant spectaculaire , 2 costaux, super entrainés, cagoulés et lourdement armés tuent froidement de simple journalistes...et n’oublie pas de prononcer ’’allah akbar’’, de plus ils sont soigneusement filmés ! (qui a filmé ? une enquête s’impose, peut être un complice) !!! et comment cela fais, qu’ils ne sont pas arrété....et pourquoi les deux suspects déjà identifiés ! vont-ils être éliminé comme Merah ???? et c’est ce qui va arriver. AUX CITOYENS ALGERIENS, AUX FRANCAIS DE FAIRE LE LIEN , ON COMPREND QUE C’EST UNE BATAILLE AU SOMMET DE L’ÉTAT FRANCAIS, BIEN SURE AIDÉ PAR LE DRS_GÉNÉRAUX SANGUINAIRES ALGERIENS UN DESSIN NE POURRA JAMAIS ÉTRE LE MOBILE D’UNE BOUCHERIE PAREIL...MALHEREUSEMENT, ÇA RAPPEL BIEN LES SOUVENIRS DE LA DÉCENNIE NOIR EN ALGERIE...MÉMES METHODES, MEMES OBJECTIFS, MEMES VICTIMES, MEMES EXCECUTANTS ET PROCÉDURES, TECHNICITÉ ET PLANING ET CE SONT TOUJOURS LES MÉME PERSONNES (((PÉTROLE, GAZ, MINERAIS, TERRES, BUSINESS))) À QUI EN PROFITE SES ABOMINABLES ET INHUMAINS (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot