Accueil > Le ministre Nouri mécontent lors de sa visite à Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

fiscalité qui tue : des discours, et une communication pour la consommation que le simple citoyen rejette une gouvernance qui ne date pas d`hier car elle existe depuis le premier mandat de foukhamatou [tous les ministres, commis de l’état , responsables politique affilies aux gouvernements successifs ne jurent que par l’appllication de programme de fakhamatou rais] , le résultat est la les populations ont soifs, les eleleurs refusent de prendre le risque de voir leur cheptel décimer, l’agriculture en panne = aller vers l’importation et le transfert des devises objet de la rente pétrolières et gazière et surtout les folies des décideurs qui se permettent tout avec les prise en charges a l’étranger pour se maintenir, il doit faire ces remarques pour la consommation locale et la contenance de débordement quel sera sa réaction dans quelques mois en constatant que l’ancienne cadence a été revue vers la baisse la réponse sera du genre : chute des rentrées a cause du prix du pétrole , alors qu’il y moins de 6 mois SALLAL Dit haut et fort l’Algérie ne sera pas touche par la crise énergétique

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot