Accueil > Encore un décès au cours d’une opération de l’appendicite. C’est trop !

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

mohamed : Allah ya rahmou.Mes condéloances les plus attristées.Si c’est une faute-ou dois je dire betise-la cacher n’est pas seulement "une grave erreur’’ mais un crime tout bonnement et tous ceux qui étaient présents en seraient complices de l’auteur dudit délit. Par ailleurs,ce n’est plus des hôpitaux que l’on a mais des mouroirs.Hélas,il est interdit de tomber malade dans notre pays. Le niveau de nos médecins laisse à désirer et c’est du au fait que ces derniers ne maîtrisent pas la langue utilisée dans les études en médecine,le français en l’occurence.Il est grand temps d’enseigner les matières scientifiques en français ou en anglais au niveau du moyen et du secondaire ou de relever les coefficients de ces matières et interdire l’accès aux études de médecine qu’aux bacheliers qui ont de très bonnes notes en langue étrangères .Je n’ai rien contre l’arabe mais cette dernière a montré ses limites dans les domaines des sciences et des technologies.Sinon,on ira plus voir un médecin quant on tombe malade mais d’aller choisir son tombeau.

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot