Accueil > Colloque international sur l’aménagement urbain

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Nagib Bouguessa : Osons une définition et …une question. La rétroaction qui peut être définie comme un feedback ou l’action en retour d’un effet sur sa propre cause est une réaction qui peut augmenter cet effet (rétroaction positive), le réduire (rétroaction négative) ou bien induire un effet de cycle. Autrement dit, quand la réaction se répète (réaction en chaîne, séquence de causes et d’effets), elle forme une boucle de rétroaction qui entraîne soit son amplification continuelle (Re.P) soit son extinction progressive (Re.N). La rétroaction existe dans des systèmes aussi variés que la physique, la biologie, le social (économie, finance comportementale, psychologie, …). Le terme de rétroaction positive est souvent employé dans le domaine du changement climatique. On cite à ce sujet l’exemple de l’augmentation des températures qui affecte le climat et, qui à son tour accentue ce phénomène. Question : quelles sont les interventions qui répondent à la problématique centrale du Colloque à savoir l’impact des changements écologiques sur l’aménagement urbain ou bien quels aménagements pour y faire face ? A mon sens, pour y répondre, il faut d’abord étudier, voire « appréhender ces changements », pour enfin poser la question de savoir si les (ces) aménagements sont appropriés, opportuns, pertinents ou non sans éluder celle relative à leur efficience ? Saluons par ailleurs organisateurs et participants pour cette manifestation scientifique transversale qui à la fois dépasse le cadre d’une seule discipline (l’écologie) et aborde toutes les thématiques de l’action publique. Mention spéciale pour cette rencontre qui fait appel à une approche interdisciplinaire ce qui conforte l’Universalité & l’unité de l’Université (rare dans notre espace universitaire), en associant « des compétences diverses pour reconstruire et recomposer une réalité (dynamique) morcelée artificiellement par le cloisonnement des disciplines ». Belle affiche : Curieux de savoir son auteur. Débats riches et passionnants en perspective, beaucoup de (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot