Accueil > Santé-Sciences > Le thermomètre frontal pourrait être moins précis chez certaines personnes

Le thermomètre frontal pourrait être moins précis chez certaines personnes

lundi 12 septembre 2022, par Setif Info

Le thermomètre frontal a gagné en popularité pendant la pandémie de la COVID-19 pour mesurer la température corporelle. Aucun contact n’est nécessaire contrairement au thermomètre rectal. Certains parents préfèrent utiliser ce dispositif médical en particulier chez les petits enfants en plein de sommeil pour évaluer la fièvre. Cependant, des études montrent que le thermomètre frontal est peu précis chez certaines personnes et dans plusieurs situations physiologiques. Explications !

Cas des sujets noirs

Une nouvelle étude publiée dans la revue médicale JAMA révèle que le thermomètre frontal est peu précis chez les personnes ayant une peau noire. En effet, 23% des fièvres chez les patients noirs pourraient passer inaperçues avec un thermomètre frontal, a écrit a déclaré à la chaine CNN le Dr Bhavani de l’Université Emory (Etats-Unis) et premier auteur de l’étude JAMA en question. Selon les chercheurs, la différence entre les lectures du thermomètre rectal et oral chez les patients noirs peut conduire à des fièvres non détectées plus souvent. Dans cette situation, une maladie peut être mal diagnostiquée ou même non traitée.
En effet, les thermomètres frontaux, comme les oxymètres de pouls implique l’émission et la capture de lumière pour effectuer une mesure. Ils utilisent le rayon infrarouge pour mesurer l’énergie thermique que votre corps dégage. La pigmentation peut affecter l’absorption de la lumière et fausser par la suite les résultats.

Cas des situations physiologiques

Certaines personnes ayant une sécrétion de sueur importante indique une fausse température avec le thermomètre frontal. Une étude réalisée chez ce type de personne indique une différence d’un degrés Celsius en moins avec le thermomètre frontal par rapport au rectal.

Ainsi, les médecins recommandent souvent l’usage du thermomètre rectal comme le moyen le plus fiable pour évaluer la fièvre. Le thermomètre frontal reste un outil secondaire.