Accueil > Politique >

Sauvons la tête d’un descendant de l’Emir Abdelkader, condamné à mort en Syrie

vendredi 24 août 2012, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Nul besoin d’expliquer que le désordre qui règne en Syrie, pays frère, peut mener à des excès, voire à des situations pour le moins inextricables pour certains et bien excessives pour de nombreux autres.

C’est ce qui est arrivé au Docteur Khaldoun al-Hassani El Djazairi, descendant direct de l’Emir Abdelkader, condamné à la peine de mort par un tribunal militaire en Syrie, il y a deux mois.

Selon sa mère, la voix étranglée, elle affirme que son fils, docteur en chirurgie dentaire de son état, rentrait tranquillement chez lui, après sa journée de travail lorsqu’il a été arrêté. Aucune information ni motif n’ont été donnés à la famille à la suite de cette arrestation. De même que pour son procès par un tribunal militaire dont nous avons pris connaissance par la seule voix des médias, ajoute-elle.

Cette mère éplorée a rappelé que l’Emir Abdelkader a été et demeure la fierté pour l’Algérie et pour tous les Algériens. Malgré cette vérité historique et surtout généalogique, les demandes de la nationalité algérienne on été refusé à son fils. De même que l’aide sollicitée auprès de notre ambassade à Damas fût rejetée, prétextant que ce sujet, descendant directe de l’Emir, ne possède pas et ne jouit pas de la citoyenneté et la nationalité algérienne.

De même que les grands parents sont très inquiets car ils ne savent plus où se trouvent leurs 7 petits enfants et leur mère qui se cachent, de crainte des représailles de la part des autorités.

Le président de la république a été rendu lui aussi destinataire d’une demande d’intervention auprès de autorités syriennes pour sauver la tête de son fils dont l’exécution est imminente, selon certains membres de la famille.

Les autorités algériennes discrètes comme à l’accoutumée dans ce genre de dossiers, n’en soufflent pas mot. Gageons que les canaux sont engagés pour nous soulager de la fin tragique qui attend l’un des descendants du valeureux fondateur de l’état moderne algérien.

L’Emir Abdelkader avait, lors de son exil à Damas, sauvé de morts certaines de milliers de Damasciens. Peut-on lui rendre cet ultime et infime service en sauvant un de ses petits fils juste pour service rendu ?

Setif info s’engage à faire état de vos réactions et à les faire suivre à l’ambassade de Syrie en Algérie.


Partager cet article :
36 commentaire(s) publié(s)
Sanaa Salah. U.S.A :
Je pense que la nationalite algerienne doit lui etre restituee et avec tous les honeurs a titre postume pour son gand pere. Il n’y a pas de doute, le President en personne doit intervenir rapidement pour une grace. Bon courage a lui et a sa Famille. Je compathie chaleureusement.
Commentaire n°150119 :
On ne jouit pas de la nationalité algérienne, on la porte comme un fardeau, étant donné l’état déplorable de notre pseudo-état.
Houhou :
Première question : Pourquoi ce Monsieur est-il condamné à la peine de mort par un tribunal militaire ? Même dans les pays dictateurs, on ne condamne pas une personne à la peine de capitale pour rien Deuxième question : Puisque ce Monsieur est un citoyen syrien, qui vit en Syrie, de quel droit l’Algérie doit-elle se mêler dans les affaires juridiques d’un pays étranger ? Troisième question (qui est un tabou) : Peut-on sincèrement considérer l’émir Abdelkader comme héro national, lui qui avait choisi de s’établir avec sa famille en Syrie au lieu de mourir dans son pays comme sont morts les valeureux Larbi Ben M`hidi, Si Al Haoues, Didouche Mourad, Mostapha Benboulaid et des milliers d’autres héros qui ont arrosé ce pays avec leur sang ?
. :
Houhou pose trop de questions pour lesquelles il n’a aucune connaissance élémentaire du fait qu’il ne connait rien de l’histoire de l’Algérie.C’est qu’il devrait faire apparemment en premier lieu car, qui ne sait pas la libération sous conditions et de l’exil forcé de l’Émir et de sa famille après sa détention au château d’Ambroise en France ? Pour le reste ;l’Algérie est bien intervenue pour les fameux otages américains en Iran.Pourquoi ne le ferait elle pas pour quelqu’un qui se réclame de sa descendance ? En dernier ,nous recommandons à Houhou de lire les ouvrages sur la vie de l’Emir et d’autres ouvrages sur l’histoire de l’Algérie pour trouver des réponses à ses questions.
el-hedi :
ARRETER MES FRERES DE VOUS DETRUIRE NOUS SOMMES TOUS MUSULMANS, NE FAITE LE JEUX DES SIONISTES , OUVRER LES YEUX ! SI VOUS TUER CETTE HOMMES VOUS TUER VOUS MEMES ET TOUTE L’HUMANITER ? RECONCIALLITION , LA PAIX ? LA PAIX ,LA PAIX RAHMA , RAHMA...!
salim :
salem Je vois monsieur houhou vous avez de la heine contre la famille d’elamir l’algerie n’est pas pour les algeriens just si non on devient comme le pen en france si le president de l’algerie peuvez faire quelque chose pour lui pourquoi pas dans la vie tout le monde peut avoir des grand problemes est j’aimerai ce jour la que quelqu’un me donne un coup de main irhamou mane fi el ardh yarhamoukoum main fi samaa salem
Mehdi :
Même si Larousse dit de l’ Émir Abdelkader : L’ami fidele de la France on doit reconnaitre qu’il est un des premiers résistants contre le colonialisme Français. Avait-il trahi que de se rendre , une fois battu ? Chacun doit avoir son avis sur la question... Cependant, comme il a dit lui , on n’est que des humains... Pour les chahids Ben Mehidi, BenBoulaid, Didouche, Amirouche, Si Lahaoues, Ali La Pointe, etc... Il faut reconnaitre qu’ils étaient des humains EXTRAORDINAIRES !!! La seule chose que peut faire Le PEUPLE algérien, pour le petit fils de l’Émir, est de faire son possible, pour qu’il ait un procès équitable.
gras :
mehdi tu as raison
gasria :
A monsieur Houhou A la 3eme quéstion , je pense que vous ignorez tout sur El Emir, se que je déprore. Aprés sa libération il était contraint de vivre à l’exil au baladi echam dont fût son choix. Donc si vous ignorez cette étape de sa vie je vous qualifie d’ignare je suis sûre vous ne rateriez pas l’occasion de choisir de quitter votre pays son contrainte pour la France ou l’Amérique hein ??? ALORS INSTRUISEZ-VOUS !!
Commentaire n°150140 :
S’il avait l’Algérie dans son coeur il serait revenu au pays il y très longtemps alors ....
AHMO :
Merci pour l’article et pour avoir (oser) évoquer un élément indéniable de notre histoire, dont on ne peut qu’être pleinement fiers. L’émir A Kader a fait son devoir comme il se devait malgré manque de moyens, trahisons, etc. Il a été déporté par ses ennemis et quand on lui avait imposé de choisir, il n’a pas choisit la France, c’est en terre d’Islam (biled echem) qu’il voulait finir ses jours, ses efforts là-bas furent décisifs et honorables pour mettre fin aux conflits qui s’y sont éclatés. Hélas certains commentaires paraissent tellement naïfs et leurs auteurs semblent avoir la tête trompée jusqu’au fond de l’intox. J’ajoute encore que ça fait déjà des années que la famille du vaillant Émir, ses descendants en l’occurrence, a engagé des procédures judiciaires pour le rétablissement de leur légitime nationalité algérienne, par des avocats d’ici-même de Setif, mai malheureusement qui n’a pas encore aboutit comme à (...)
Commentaire n°150144 :
@ houhou pourtant notre histoir sa debute de 1830 j’usqua 1962 et vous savez même pas qu’ils l’ont éxilé forcé tu etait descolarisé tôs de l’école
Gavroche :
ya des pays qui donnent la nationalité à des gents ,juste pour une participation pour une coupe du monde de foot ball, ou bien pour une participation pour les jeux olympique !!!!!!!!!!!!!!! je cite que la Tunisie un joueur de foot( nomé claiton bresilien qui jouait à Sauchaux pour juste une participation à la coupe du monde la dernière fois ou la TUNISIE s’est qualifier ,j’ai oubier 2004 ou 2006. et nous le le monsieur il est descendant de notre Emir Abdel kader et sa demande est rèfusé à plusieur fois . et les harkis y vivent toujours dans notre chere ALGERIE un chinois qui rentre avec son plastique et ses produit cancerogènes , la majorité sont dèvenue des citoyens Algeriens.
Mahmoud siyoucef :
Cet article m’a touché .l’Emir AEK à beaucoup fait pour la Syrie. Membre de la Fondation Émir Aek je viens d’alerter tous ses membres pour participer en première ligne avec vous dans ce noble combat
A, Merouane :
Avant de s’enflammer et etre impolis l’un vers l’autre.Essayons de savoir de quoi ce monsieur est accuse.Si cet homme est innocent ,on va essayer de lui porter aide quelque soit sa nationalite,religion ect... Les insultes et les cours d’histoire n’ aident personne...
Mahmoud siyoucef :
Voici l’émail de la fondation : fondationemiraek@gmail.com
direct :
monsieur HOUHOU je vous invite a lire l’œuvre de Charles henry Churchill sur cet homme extraordinaire que fut l’émir Abdelkader. Alliant le savoir et la pieté a l’épée cet homme fut un véritable homme d’Etat et un farouche guerrier .Redoutable ennemi de la FRANCE il ne se livra a LAMORICIERE qu’après avoir tout essayé. il faut reconnaitre aussi que nos frères marocains nous ont aidé ..........................en déclarant l’emir ABDELKADER hors la loi .
ben ali :
Le descendant de celui qui a lever le sabre contre la france est le fils de toute l’algerie !-l’algerie doit accelerer la naturalisation de tous les descendants de l’emir mais egalement de tous les membres des familles des descendants de ceux qui l’ont suivi en exil en syrie - qui peut meriter la nationalité algerienne si ces premiers resistants n’y ont pas droit ! -il faut reparer cette erreur historique.ASSAD doit savoir qu’il sera tenu personnellement responsable de la suite donné a cette affaire - les agents de assad devrait reflechir a 2 fois avant de mettre a execution leur menace car ils seront jugés au meme titre qu’assad pour crime de guerre , cela ne fait aucun doute ! .Quel meilleur soutient a la cause des rebelles syriens que de savoir qu’un descendant d’un valeureux combattant de l’independance de l’algerie ,ait choisi leur camps ! (...)
Commentaire n°150181 :
Les anciens élèves du lycée chahid Mohamed Kerouani doivent se rappeler du professeur d’histoire Mr. Boussaâdia ! Il n’a jamais compris pourquoi l’Émir avait accepté la houdna avec l’armée française à l’Ouest, alors qu’Ahmed Bey était en plein guerre contre cette même armée, à l’Est. J’avoue que moi même je n’y comprends RIEN ! Toujours est-il, son petit fils, comme tous les insurgés, dans le monde arabe, mérite la clémence. Rien ne vaut le pardon !!!
Beaumarchais :
inchallaj rabi y salkou et c pas a compter sur Algérie et tomber dans cette spiral infernale d’avoir nationalité algérienne, car nos decideurs la majorité ont la double nationalité, française, fallait pas remettre emir abdelkader comme carte maitresse, car algérie a changé et on a que les voyous qui nous gouverne qui nous demande a etre nationalise one two three vive l’Algerie pour ces voyoux qui nous gouverne et c nous qu’on les protege pa notre amour a la patrie, je cnseil a la famille d’ecrire aux ong des droits de l’homme et faire avocat et yatkalou ala rabi et oinchallah t faraj alih wa yarjaa li ahlou salimine maa kol aylatouhou, amine
Beaumarchais :
@ a houhou maintenant tu dois te changer mon vieux et pas parler avec sentiment, car ce que tu dis la c completement faux, quand on sait pas on demande ou on cherche a savoir qui est emir abdelkader, rahimahou allah , lis son histoire tu vas comprendre tout seul sans rien te dire, comme ça tu apaisera ta haine non justifié
ali 57 :
@05h43 par respect des chahid la nationalité algerienne n’ais pas un fardeau,la vie dure mais au moins on a un pays,regarde le palestinien qui n’ont rien mais porte comme meme le drapeaux,et pour ce concerne l’emir abdelkader tout les ancien moudjahid au pouvoir ne lui arrive meme pas a la cheville..
salhi farouk :
mais de quoi l accustant,pour le soutenir il faut savoir ?
malik alger :
je pence que c’est pas Mr HOUHOU qui fait le sujet de l’article il a dit ce qui’il pence vous n’allez pas lui couper la tète toute de même . quant au petit fils de l’EMIR AEK son cas doit être traité par les autorités fantoche qui gère le pays souhaitant qu’ils consacreront un peut de leurs précieux temps pour le sauvé
Charles Stone :
Bonjour, le sujet de A.Nedjar nous interpèle tous en tant qu’algériens d’abord vu que l’affaire concerne un descendant d’un de nos héros et, en tant que révolutionnaire ne l’oubliant pas ! L’Algérie est un pays de révolutionnaires, de chahid. Notre diplomatie est très estimée dans le monde par sa discrétion et neutralité. L’Algérie s’est tenue en retrait de l’affaire de la Syrie, et elle a raison ! Aujourd’hui, si la situation le permet, elle interviendra pour faire cesser les hostilités et libéré le petit-fils de notre héros national.
Kamel El Guelmi :
Nous souhaitons que le régime syrien prend en compte cette grande symbolique que représente l’Emir pour les algériens . A la fois homme de guerre et surtout philosophe de premier plan , L’Emir est loin de représenter un simple événement dans l’histoire contemporain de ce pays. C’est une manière de vivre et de gouverner .C’était un intellectuel de renom qui a su joindre la profondeur de la vision soufie du monde avec le réalisme des défis courants . Pour ceux qui lui reprochaient une certaine indulgence envers ses ennemis et ceux qui l’ont trahis durant son parcours de combattant , ne connaissent pas sa vision de sage qui a mené une guerre farouche pendant presque dix sept temps avec l’honneur du cavalier et la vision d’un stratège digne des temps modernes. Dans son exil forcé , en France puis en Syrie , Le disciple d’Ibn Arabi n’a pas passé inaperçu . tous ceux qu’il l’ont côtoyé ont reconnu en lui l’intelligence et la grandeur de l’âme . A Damas , il était le fédérateur et le maître . Il n’y se (...)
Commentaire n°150300 :
A 25 août 2012, 15:46 , par ali 57 Oui, les Palestiniens ont été expropriés et souffrent le martyr, les Somaliens sont depuis des decennies livrés pieds et poings liés aux hordes d’islamistes qui font régner la terreur, les Haitiens vont de guerre en guerre et de tremblement de terre à un autre, le Bengladesh est abonné aux innondations, etc, etc, mais c’est l’algérien qui est persona non grata partout où il va. Nos chahids ne sont pas morts pour ça, pas pour une Algérie pareille.
fara diba :
il faut sauver le soldat khaldoun ! on s en fout qu il soit descendant de l emir Abdel Kader ou de l’ emir kartosse !! Il a demandé la nationalité Algerienne ... faut vraiment qu il soit désespéré !!!
Commentaire n°150333 :
A Charles Stone l’Algérie ne se prononce pas sur la situation en Syrie, simplement parce qu’elle ne peut pas se prononcer. Que pourrait donc dire un dictateur en parlant d’un autre dictateur ? Que pourrait-il dire a un peuple qui se révolte, quand chez nous toute manifestation est interdite ? Que pourrait dire un rapace a un autre rapace ? Vu notre situation socio-économico-politique, nos dirigeants ne peuvent que la boucler.
maya :
si notre histoire est ecrite par des etrangers ,specialement par des français ,biensur qu’elle ne sera que déforméeelle sera tout sauf vraie, ,et si l’emir abdelkader a offert 17 ans de jihad contre la france,comment peut il etre son ami ?c’est absurde d’oser le penser,c’etait un vaillant combattant ,un poete et surtout un pieux,s’il devait battre en retraite ,c’est qu’il avait ses raisons,manque darmes les pertes humaines seraient considerables ,il a evité le pire et a eté forcé à l’exil,lui qui ne voulait que la liberté de son pays,maintenant ,en syrie si les syriens tous ages confondus meurent par centaines chaque jour sans qu’aucun pays ne fasse quelquechose pour arreter le carnage quotidien,puisque la vie de tout un peuple syrien ne signifie plus rien,aura t-elle un sens pour un descendant de l’emir adelkader qui sejourna longtemps en syrie ???????????j’espere que les responsables yriens retrouveront la raison ,et qu’ils aient pitié de leur peuple,pourquoi faucher des vies comme ça ,c’est (...)
DIRECT :
A INCONNU DU25.08. 14h38. j’ai moi même étais élève du lycée kerouani et j’ai connu M messaadia ( et non boussaadia) , celui ci ne connaissait même pas son histoire pour connaitre celle de l’Émir Abdelkader .et puis ce messaadia n’était pas une référence .Il réduisit même le mur de Berlin a un accord entre puissances occupantes (USA FRANCE G.B ET URSS) massou ilik ou massou ilia ou nebniw el djidar (comme il disait a l’époque) alors qu’il s’agissait d’une initiative des soviétiques pour freiner la fuite des allemands vers l’Ouest .
Krimo :
Bravo Setif Info, vous êtes devenu les avocats des terroristes. Je n’arrive pas à croire que mon site préféré s’est transformé en défenseur de l’islamo-wahhabisme. Sur cette question particulière, le journal Echorouk s’est avéré plus ouvert que votre site.
sadouni taoufik :
Bonsoir , Pour avoir vécu à DAMAS de 1970 à 1975 , connaissant bien les descendants directs de l’Emir Abdelkader , que sont officiellement ESSET AMIRA et sa maman , les seules et uniques descendants légaux , connus entre autre auprès de notre Ambassade d’Algérie en SYRIE ...mais aussi par divers cercles politiques de SYRIE et d’autres ambassades souveraines Je puis sans trop de risque de m’engager vous apporter une autre contribution qui est celle que Esset AMIRA , était souvent une invité privilégiée du défunt Chadli Bendjeddid , elle participait à beaucoup d’événements Toutes ces informations sont vérifiables auprès de nos institutions Républicaines Algériennes ... Du reste la demande de ce Monsieur et de sa famille peuvent être aisément déboutés et par là même (...)
kabyle 16 :
@ houhou, je suis ok avec toi sur TOUTE LA LIGNE .Si les Syriens l’ont condamné à la peine de mort ce n’est pas pour rien et puis les déscendants de kada, on n’en a rien à faire, on a assez avec nos problèmes pour nous encombrer avec les histoires de ces princes de pacotille.
BENGRIT :
l’ignorance n’est pas une fatalité mais l’être humain possède la transcendance nécessaire pour apprendre à se remettre en question pour évacuer sa fatale ignorance. L’histoire de l’EMIR ABDELKADER et de ses compagnons est respectée à travers le monde entier. Il a été l’initiateur unique en son temps du nationalisme algérien malgré la traîtrise de beaucoup de ses prétendus compagnons. Quant à médire sur lui ou sur ses descendants ; il ne peut s’agir que de mécréants en mal de publicité non méritée.
BENGRIT :
L’Emir OMAR ben Abdelmalek El Djazairi fils de l’Emir Abdelmalek Fils de l’Emir Abdelkader est mort dans le rif marocain en aidant Adelkrim El Khattabi qui combattait les espagnols et les francais. L’emir Abdelmalek est enterré à TETOUAN au Maroc. l’Emir OMAR a été pendu par les turcs le 5 mai 1916 à Damas pour avoir aidé la révolution contre les ottomans qui avaient colonisé la Syrie et commis des actes inhumains sur les citoyens syriens. De ce fait l’aide de l’Emir Omar a été motivé par les actes précités au même titre que son père ABDELMALEK ou son grand père l’Emir ABDELKADER.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus