Accueil > Evénements >

Projet d’extension du pôle pédiatrique de Sétif : Le taux d’avancement des travaux atteint 60%

samedi 24 avril 2021, écrit par : F. Senoussaoui

Lors d’une visite d’inspection pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de réhabilitation et d’extension du pole pédiatrique Dr Derradji-Bouattoura de Sétif, la délégation conduite par le wali de Sétif a constaté que le taux d’avancement de réalisation desdits travaux au niveau de la structure sise à Kaâboub a atteint près de 60%.

Composée de plusieurs responsables locaux dont le président de la Chambre de commerce et d’industrie El-Hidhab et le directeur de la santé et de la population, la délégation a été accueillie par les responsables du CHU Saâdna-Abdennour de Sétif et le Pr Belkacem Bioud, médecin chef du service de pédiatrie qui a donné des explications concernant l’activité et les différentes spécialités assurées au niveau de la structure ainsi que des problèmes rencontrés.

D’une superficie globale de 3000 m2, l’ancienne unité mère-enfant Harchi-Messaouda, fait l’objet d’opération de réhabilitation prise en charge par des industriels volontaires avec un montant global de 55 milliards de centimes.

Un projet ambitieux qui fera de cette structure, relevant du CHU Saâdna- Abbdennour de Sétif et qui prend en charge depuis des années des enfants d’un bassin de près de sept millions d’habitants de la wilaya et de plusieurs wilayas limitrophes, entre dans le cadre des opérations de solidarité communautaire initiées par l’ancien wali de Sétif Mohamed Bouderbali.

Pour ce dernier, la solidarité et les opérations de bienfaisance ne doivent pas être limitées à la construction des mosquées, car il y a d’autres domaines, voire d’autres projets d’utilité publique qui sont tout aussi importants, dont les établissements scolaires, les routes, les structures de santé publique, les forages. La délégation a beaucoup apprécié la qualité et l’importance des travaux engagés au niveau de l’ancienne maternité de Sétif.

Elle a aussi salué l’élan de solidarité qui a fait de la structure un pôle moderne répondant aux normes internationales et répondant aux critères techniques et esthétiques qui permettront, à l’avenir, d’accueillir les enfants malades dans de bonnes conditions et du coup, leur assurer un suivi médical spécialisé et une meilleure prise en charge, mais aussi leur éviter ainsi qu’à leurs parents les déplacements vers d’autres structures à Alger ou ailleurs.

Grâce à la politique de surspécialisation adoptée depuis quelques années, notamment en matière de formation pour prendre en charge une palette de pathologies pédiatriques dont l’oncologie, l’hématologie, l’endocrinologie, la diabétologie, la neurologie, la rhumatologie, la cardiologie, la gastro-entérologie et les maladies rares, le service de pédiatrie du CHU Saâdna-Abdennour est considéré comme un service de référence au niveau de l’est du pays. Cette opération entamée à la fin de l’année 2019 et qui a été retardée par la Covid 19, a été initiée par la Chambre de commerce et d’industrie et à laquelle ont adhéré des industriels de Sétif.

Elle vise à améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge de nos enfants. Une partie du projet, à savoir le service d’oncologie et l’hôpital du jour sera livrée avant la fin de l’année en cours. Quant à la deuxième partie (bloc et autres services), elle sera réceptionnée dans une année. C’est une mission citoyenne de l’entreprise sétifienne, voire une obligation des opérateurs économiques vis-à-vis des citoyens en général et des enfants en particulier.

Liberté


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus