Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le recteur de l’université de Sétif

« Pour un maximum d’encadrement de qualité »
mardi 10 juillet 2007, écrit par : H. Mustapha, La Nouvelle République, mis en ligne par : Boutebna N.

Ce secteur n’a pas été en marge des préoccupations premières des autorités de la wilaya du fait de la dimension de « ville universitaire » désormais acquise par la capitale des Hauts-Plateaux.

Ainsi, les ambitieux programmes inscrits à l’indicatif de la wilaya et réalisés dans les délais raisonnables ont contribué à asseoir la dimension régionale de la ville de Sétif. L’université de Sétif compte 40 000 étudiants répartis sur 39 filières avec 3 000 étudiants inscrits dans la filière LMD encadrés par 11000 professeurs. Nous avons contacté le recteur, Baki Chakib Arsalan, qui nous a éclairés sur les perspectives de l’université qui vient de bénéficier de 10 000 places pédagogiques.

« Une place pédagogique est une place physique, et son environnement, il faut qu’il est sa place d’envergure avec surtout son encadrement à la hauteur ajouté à cela au transport, la restauration et l’hébergement ». Abordant le volet du rôle de l’université envers les entreprises M. Baki dira : « Il y a une ouverture entre ces deux pôles pour recenser les besoins de ces entreprises, un forum a eu lieu en février. Les liens se tissent davantage par une nouvelle coopération qui portera ses fruits. »
Quant à l’ouverture de nouvelles filières, le premier responsable de l’université affirme : « Il faut avoir un encadrement spécialisé et à la hauteur, notre but est de renforcer ce qui existe car notre politique est rationnelle et a pour but d’améliorer la qualité des filières existantes ».

L’université de Ferhat -Abbès compte pour cette année une sortie d’une promotion de 5 000 étudiants, 130 professeurs ont eu leur magister. Pour la post- graduations, l’université a bénéficié de 14 bourses dans le programme national et 3 autres algéro- françaises. Pour un échange des connaissances, 3 universités de la région de Lyon (Rhônes-Alpes) avec Sétif sont inscrites ainsi que le jumelage de Rennes (France) avec la ville où des rencontres multidisciplinaires sont programmées entre le 6 et 11 novembre 2007.

10-07-2007
H. Mustapha, La Nouvelle République


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus