Accueil > Le 20ème vendredi de la contestation à Sétif : La liesse

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

nosy bé : Nous avons construit l’Algérie sur le mensonge...Pour corriger un peu et faire preuve de pédagogie ,on envoie policiers et magistrats pour travailler sur quelques affaires du passé,mais pas sur toutes, ni sur le devenir des algériens .Nous avons perdu notre temps et notre argent à chanter ,comme le fit la cigale dans la célèbre fable .Ceux qui tiennent les rennes semblent refuser de nous laisser trouver la bonne voie ..et envoient de vielles carcasses et des enfants dans les prisons du pays pour nous distraire,et nous faire peur .L’Algérie n’a plus la santé ,ni les moyens pour se tromper .L’unité de la nation ,qui est aussi sa force ,retrouvée depuis peu ,vacille à nouveau. Jusqu’à quand ,jusqu’où dans un monde où dévorer se conjugue à l’actif ,mais surtout au passif ?

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot