Accueil > Monsieur le PDG de la CNEP Algérie : La tour EL-ALI de Sétif, dix ans « barakat » !

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

tafet19 : A l’origine La CNEP banque avait pour vocation de financer l’habitat et le logement. Son expérience malheureuse dans la conduite des affaires de la promotion ne l’as pas dissuadé des mauvaises expériences à l’exemple d’El Ali qui à surpassé El Aurassi en son temps. Ne dit-on pas que le ridicule ne tue pas ? Mais vous me direz que c’est l’argent des épargnants qui aurait roulé 10fois peut être. C’est ce qu’il s’appelle faire des affaires mais à contrario. L’épisode El Ali n’en finira pas. Les nouvelles normes para sismiques ne lui accordent normalement aucune chance pour sa finition en l’état. Qui prendra la responsabilité de poursuivre les travaux dans ce nouvel environnement technique et juridique. On en connait quelque chose de Boumerdes et des lampistes qui ont payés pour les autres. S’il y a véritablement un avis technique, je suis sur que personne n’osera s’aventurer pour ordonner la poursuite des travaux et aucune assurance ne couvrira les risques. Le CTC lui meme se trouverait devant un dilemme. Valider ou ne pas valider. Au vu des nouvelles prescriptions, se serait anticiper à la signature de graves problèmes qui pourraient en résulter en cas de séisme. Adopter les nouvelles règles, c’est raser cette hydre. Nous aimerions bien connaitre l’avis des spécialistes en sismicité et en béton armé pour compléter notre i information. Les associations de défense de l’environnement et de la défense des droits des citoyens ne pourraient envisager une quelconque action qui s’ils disposaient d’arguments techniques et juridiques solides. Le faire autrement est synonyme des négligences coupables que la loi réprime sévèrement .Messieurs les initiateurs d’El Ali, vous êtes au pied des « tours » , je voulais dire au pied du mur mais faites vite ,décidez si vous ne voulez pas que les autorités décident pour vous .Sans commune mesure de ce qui se pratique ailleurs ,cela aussi s’appelle dilapidation de bien publique ou d’autrui (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot