Accueil > Dr Mélica Ouennoughi, anthropologue et historienne spécialisée sur les migrations maghrébines et sahariennes en Océanie

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Younès : Bonjour à tous Le film de Anouar Benmalek a été inspiré du travail de Mme Ouennoughi sans que celle-ci soit invitée à participer à cette grand production audiovisuelle, elle ne fait que nourrir les gens qui font des films, alors que je penses qu’il serait bien de réhabiliter car je crois savoir qu’elle produit un autre ouvrage, son troisième mais qu’elle n’a plus confiance dans la manière dont on lui "emprunte" son travail pourtant qu’elle a partagé pour l’ensemble des Algériens et au plan international, nous le voyons dans les débats autour de ces travaux, même l’esprit de la tajmâat est une grande question en vogue, elle a déclenché l’intérêt, il y a aussi la représentation des lalla qui va faire un grand film bientôt par Adjani, la commune de paris dont elle a fait le scénario sur les Algériens sans quoi il n’y aurait pas de présence algérienne dans ce film en 1871, le film a été diffusé sur Arté et elle a réuni des Algériens de Paris pour réaliser le scénario demandé par le réalisateur elle l’a fait en tant qu’histoirenne, sans toucher le moindre sous ou royality, et puis n’oublions pas le film de Anouar Benmalek qui a lui son livre et s’est inspiré pour en faire un film alors il a eu cette idée formidable film, mais il aurait pu inviter le chercheur dans cette aventure, en tous cas, le livre est bien là et les Algériens le savent bien, même les politiques pourraient l’inviter vu le travail et la grande parcelle entre le Maghreb et la Nouvelle-Calédonie qu’elle a initier au plan scientifique... Bien à vous Younès pour le respect des travaux de chercheurs en attente d’être reconnus, l’immigration ou la diaspora algérienne œuvre chaque jour et d’autres s’en nourrissent et parfois même font de l’ombre aux chercheurs d’origine algérienne parce qu’ils sont nés en france pourtant ceux là même sont en attente de postes ou de (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot