Accueil > L’homme qui rêvait : Un train nommé délire

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

Scarlett : Le blues, Mélancolie ? Tristesse du temps qui passe ? Les bons souvenirs, les mauvais et les très mauvais ? les trop mauvais ? Le temps, toujours le temps qui rythme la vie,le métro est enfin arrivé, Alors, que s’est-il passé en chemin ? Pourquoi le métro a-t-il tardé ? On peut se dire : " mieux vaut tard que jamais", on peut dire : " maintenant qu’il est là, c’est le principal", on peut dire " On a le droit de savoir", Alors,si l’Algérie ne sait pas où elle va, qu’elle se rassure, car qui le sait dans ce monde qui ne tourne pas rond ?? Salam aux usagers réguliers et occasionnels du métro d’Alger, Alger la blanche, Salam ,

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot