Accueil > Affaire El-Khabar : Rassemblement de solidarité des journalistes de Sétif

Signaler au modérateur

Certains commentaires publiés pourront parfois échapper à la modération. Nous vous prions de nous signaler à travers ce formulaire un commentaire qui vous semble génant.

Voici le message que vous voulez signaler :

@Eraser « La transaction commerciale d’El khabar est illégale. » Vous avez décidé avant même que la justice ne tranche ! Décidemment vous êtes bien sûr de vous. Pourquoi ce gouvernement est-il en droit de fermer le journal si la loi ne le lui permet pas explicitement ? Expliquez-nous donc cette subtilité juridique qui consiste à appliquer la loi comme on souhaite et non comme elle est écrite. Si l’affaire était de la simplicité et de la facilité que vous soutenez, le référé n’aurait pas attendu 48 heures ! Au lieu de cela, le référé traine depuis 2 semaines déjà ! Finalement, les choses ne sont pas aussi simples que cela et l’application réserve bien des surprises même pour ceux qui se croient au dessus d’elle. J’ai une question (peut être plusieurs) : pourquoi ce gouvernement, qui a le droit de tout faire, ne ferme-t-il pas Ennahar qui diffame à tour de bras ? Pourquoi ce gouvernement ne ferme-t-il pas Ennahar qui ne respecte pas la moindre éthique journalistique ? Et pourquoi ce gouvernement abreuve Ennahar de la publicité institutionnelle alors que cette chaine n’est même pas de droit algérien et exerce illégalement (il n’existe pas de loi permettant à une chaine étrangère d’ouvrir et d’exercer en Algérie) ? Pourquoi cette loi n’est pas appliquée à Ennahar alors qu’elle l’a été pour Maghreb Emergent qui a fait l’interview du général Benhadid ? Vos affirmations résonnent comme un écho insufflé par on ne sait quel trompette. Ça sent le déjà entendu ou le déjà vu. L’honnêteté revient à respecter la loi et seulement la loi. De là, tout le monde peut aisément comprendre les tenants et aboutissants de cette affaire. Pour l’instant, l’acharnement de ce ministre sur un journal démontre une volonté de casser plus que celle de consolider et de normaliser un secteur. Ce ministre, sans personnalité et sans envergure, ferait mieux de retourner à l’école pour apprendre le métier de journaliste et surtout pour apprendre à décrypter un texte de loi. Pour finir, pour votre information, ce vil ministre sans personnalité et sans envergure, (...)

Quelle est la nature du problème ?

Merci d'indiquer ci-après que vous n'êtes pas un robot