Accueil > Santé >

Elle souffrait d’un cancer du sein : La première malade opérée au CAC de Sétif

vendredi 17 février 2017, écrit par : Liberté

Une femme âgée de 36 ans, souffrant d’un cancer du sein, est la première patiente à être opérée au CAC de Sétif, dont le nouveau service a été inauguré par le ministre lors de sa dernière visite.

L’équipe du Pr Tarik Saïb a réussi, avant-hier, à réaliser la première intervention chirurgicale du service de chirurgie carcinologique du centre anticancer de Sétif. En effet, une femme âgée de 36 ans, souffrant d’un cancer du sein, est la première patiente à être opérée au CAC de Sétif, dont le nouveau service a été inauguré par le ministre lors de sa dernière visite. Selon Pr Tarik Saïb qui, depuis la fin 2014, assurait des interventions dans les hôpitaux de Aïn Azel et Bougaâ, à 50 km du chef-lieu de wilaya, à raison de deux journées opératoires par semaine, a affirmé que cette ouverture permettra de revoir à la hausse le nombre de personnes à opérer. “Aujourd’hui, nous avons lancé le programme des interventions dans notre nouveau service. Cette mise en service sera progressive, car nous avons quatre blocs opératoires qui seront exploités prochainement un à un. Il y a certains réglages et de petites réserves à lever, mais l’essentiel des ingrédients, dont le matériel médical très sophistiqué, le consommable et surtout la disponibilité de l’équipe, est réuni”, a précisé Pr Saïb. Comme des poissons dans l’eau, les sept chirurgiens et huit résidents en chirurgie générale, qui bénéficient du savoir-faire du professeur, sont prêts à relever le défi en programmant progressivement près de 140 patients déjà inscrits sur la liste déposée sur le bureau du médecin-chef. Notre interlocuteur, qui a été classé premier au plan national lors du dernier concours pour l’accession au poste de professeur en médecine et chef de service, a également indiqué que le service atteindra sa vitesse de croisière avec zéro instance d’ici la fin de l’année. “Après l’ouverture du service et du premier bloc opératoire et la réalisation de la première intervention, notre challenge sera de réduire à quelques jours les délais d’attente. Nous ferons de notre mieux pour opérer dans les dix à quinze jours suivant le diagnostic du cancer. C’est un autre défi que nous avons lancé. Je peux même dire que c’est une promesse”, affirme Pr Saïb, spécialiste en chirurgie digestive, hépatobiliaire, pancréatique, endocrinienne et gynécologique qui a, en outre, indiqué que le manque de personnel paramédical et de réanimateurs sera incessamment pris en charge par la direction de la santé de la wilaya. Rencontrés au sortir du centre anticancer de Sétif, des parents de malades qui s’intègrent déjà dans un projet thérapeutique multidisciplinaire dont la chirurgie, la radiothérapie et les soins oncologiques attendent toujours l’ouverture de l’hospitalisation de jour, la restauration et autres services qui ne peuvent que contribuer à la bonne prise en charge des malades et faciliter la tâche des différents intervenants dont les médecins et les paramédicaux.

F. SENOUSSAOUI


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus