Accueil > Santé >

Le manque de plaquettes met la vie des malades en danger

samedi 24 mars 2018, écrit par : Liberté

Le manque de plaquettes de sang est dénoncé par les malades, leurs parents et le personnel médical du CHU Saâdna-Abdennour de Sétif, depuis plusieurs mois.
La cause : les pannes itératives des centrifugeuses et autres équipements du centre de transfusion sanguine de la ville. Le recours à la banque de sang des wilayas limitrophes est devenu systématique. Il n’en demeure pas moins qu’il n’est pas toujours évident d’obtenir les plaquettes en quantités suffisantes. Une situation qui met en danger les patients hospitalisés, particulièrement les parturientes.
La semaine dernière, une femme de 25 ans serait décédée à cause du manque de plaquettes.
Un médecin, hospitalisé à El-Eulma, a pu bénéficier de plaquettes ramenées, sur intervention de ses collègues, du CTS de Constantine. Les autorités compétentes sont interpellées.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus